Comment installer un spa ?

Installer un spa

En utilisant un spa extérieur ou intérieur, vous pouvez relâcher toutes vos tensions tout en combattant le stress. Il procure un apaisement général qui peut améliorer votre sommeil. Cependant, l’installation d’un spa à domicile est un projet qui doit prendre en compte certains facteurs. Si vous souhaitez un spa souterrain, vous devez choisir entre divers types de spas, trouver l’emplacement idéal et planifier les travaux. Ces quelques lignes vont vous aider à comprendre comment installer un spa de nage.

Où installer un spa ?

La première étape consiste d’abord à choisir l’emplacement du spa. Selon vos possibilités et vos préférences, vous pouvez installer un bassin à l’intérieur de votre maison ou bien à l’extérieur, dans le jardin.

Le choix de l’emplacement d’un spa extérieur nécessite une réflexion approfondie. En effet, l’enjeu est d’allier praticité et esthétisme. Votre bassin doit être facile d’accès et doit s’intégrer parfaitement au milieu environnant. Afin de le protéger, vous pouvez également installer le spa sous un abri. Si votre terrasse peut supporter le poids du spa, il est aussi possible d’installer votre spa sur une terrasse sinon, des travaux de renforcement doivent être effectués.

En raison de la température élevée, le spa entraîne beaucoup d’humidité. Si vous choisissez une installation intérieure, vous devez remplir certaines conditions. La pièce doit disposer d’un système de ventilation efficace afin d’éviter une condensation excessive ainsi que des moisissures. Il doit être muni d’un antidérapant pour limiter les chutes.

Il est recommandé de réserver une pièce spéciale pour le spa afin de limiter les éventuelles dégradations. Il est également conseillé de faire appel à un installateur de spa.

Comment installer un spa à domicile ?

L’installation dépend du type de spa. Pour une installation de spa enterré ou semi-enterré, l’installation de ce type de spa engendre des travaux spécifiques. Il faut creuser un trou pour le bassin, établir les fondations, placer les tuyaux et installer les modules techniques, effectuer les branchements d’eau et d’électricité, installer le spa, remplir le trou et faire les finitions. Pour garantir une installation sécurisé et conforme, il est conseillé de faire appel à un installateur de spa.

Pour l’installation d’un spa hors-sol, les travaux sont moins importants. En dehors des travaux de raccordement traditionnels, si le spa est rigide, vous devez également prévoir quelques ajustements : couler des dalles de béton pour assurer la stabilité et installer des escaliers.

Il est important de faire appel à un professionnel peu importe l’emplacement ou le type de spa que vous choisissez. Il vérifiera la stabilité du sol.

Comment choisir le type de spa ?

En effet, il existe plusieurs types de spas. C’est à vous de choisir le vendeur de spa qui vous correspond. Les spas à poser peuvent être installés à l’intérieur ou à l’extérieur et sont généralement faits de matériaux synthétiques ou de bois. Il peut être transporté facilement et vous pouvez remplacer les pièces défectueuses si nécessaire. D’ailleurs, sa hauteur offre une sécurité supplémentaire pour les enfants. Enfin, sachez que ce type de spa ne nécessite pas beaucoup de travaux d’aménagements. Le kit spa est un spa préfabriqué. Vous devez l’assembler vous-même ou avec l’aide d’un professionnel. Même si vous ne pouvez pas démonter le spa fréquemment, vous pouvez le déplacer, de sorte que vous aurez un spa relativement solide qui peut être déplacé à volonté. Cependant, veuillez noter que le raccordement peut nécessiter une intervention professionnelle et que le style, la taille et la forme du spa doivent être standardisés. Le spa gonflable est moins cher, facile à installer, peut être déplacé et ne nécessite aucune intervention professionnelle. En revanche, la durée de vie de ce type de spa est nettement plus courte.

Installation de spa : la règlementation

D’après la loi, l’installation d’un spa de moins de 10 mètres carrés ne nécessite pas d’autorisation sauf si celui-ci est situé dans une zone protégée. Cependant, certaines mairies exigent des règles locales de mitoyenneté et d’urbanisme spécifiques. Alors, pour assurer la réalisation de votre projet, il est préférable de bien se renseigner. Veuillez noter que si vous êtes locataire et que vous voulez installer un spa, il faut d’abord demander l’autorisation du propriétaire. Sinon, il pourra vous demander de réparer la maison. Pour limiter les noyades pour le spa de nage, les types semi-enterrés et enterrés doivent respecter les mêmes normes de sécurité que les piscines. Ces règles ont été intégrées dans la loi n ° 2003-9. Par conséquent, si vous avez ce type de spa, vous devez vous équiper de certains dispositifs telle qu’une barrière de protection verrouillées, une couverture, un abri et une alarme. Les spas gonflables, hors-sol et intérieurs ne sont pas concernés.

La fréquence d’installation des spas à domicile augmente de plus en plus car cet équipement présente de nombreux avantages pour la santé physique et mentale. En effet, après une dure journée de travail ou d’exercice, il n’y a rien de mieux que de profiter d’un spa à la maison.

Un architecte à vos côtés pour vos projets
Portes industrielles : choisir son modèle coupe feu en ligne