Pourquoi isoler un sous-sol ?

isoler un sous-sol

Isoler les murs ou les plafonds d’un sous-sol, d’une pièce à vivre, d’un comble même d’un garage est une étape cruciale lors de la construction d’une maison. En effet, cette opération doit être prévue dans la construction d’une habitation, mais cela n’empêche pas de la réaliser en rénovation. Le fait d’isoler complètement son sous-sol permet d’éviter efficacement la surconsommation de chauffage ainsi que les pertes de chaleur. Grâce à l’isolation du sous-sol, vous aurez la possibilité de créer une pièce idéale pour un atelier de bricolage, pour un sauna ou pourquoi pas un home cinéma ? Pour cela, il s’avère nécessaire d’isoler les plafonds, les murs et surtout le sol. On fait le point.

Les bonnes raisons d’isoler le sous-sol

Certes, les travaux d’isolation d’un sous sol demandent des budgets importants, cependant, cette solution propose d’innombrables atouts aux occupants. De prime abord, l’isolation du sous-sol améliore la réduction de vos besoins en termes de chauffage. Bien évidemment, plus les déperditions énergétiques dans une habitation sont maîtrisées et plus l’utilisation d’un équipement de chauffage est fortement limitée. Cela permet en effet de réduire, jusqu’à 10 %, la consommation énergétique dans votre logement. Qui plus est, si vous réduisez efficacement vos besoins en chauffage, cela dit que vous participez à la conservation des ressources de l’environnement. Mieux encore, cette option favorise la lutte contre l’humidité qui provient du sous-sol. Et pour obtenir une efficacité optimale, l’idéal serait de prévoir des matériaux parfaitement résistants à l’humidité. En outre, isoler son sous-sol permet de booster la surface habitable d’une maison. Grâce à cela, il vous est possible d’aménager d’autres espaces de vie pour votre confort. Sans oublier que l’isolation des combles et des sous-sols participe à l’amélioration du confort des occupants tout en réduisant absolument les bruits venant de l’extérieur. Actuellement, l’État encourage les propriétaires d’un logement à recourir à une isolation des sous-sols et propose des aides spécifiques à savoir l’ANAH et l’éco PTZ. Pour de plus amples informations, cliquez sur : www.union-des-ouvriers.fr

Comment isoler les murs d’un sous-sol ?

Plusieurs techniques s’offrent à vous pour l’isolation d’un sous sol. À savoir, l’isolation des murs, des sols et du plafond. Avant de vous précipiter aux travaux d’isolation, il convient de prendre en compte vos problématiques et surtout votre budget. En ce qui concerne l’isolation des murs, cette option est une excellente alternative afin de lutter contre l’humidité tout en gagnant quelques degrés. Pour ce faire, prenez des panneaux de polystyrènes et collez-les directement aux murs. Il faut souligner que les panneaux de polystyrène proposent une grande facilité d’installation vu qu’ils semblent légers. Par ailleurs, si vous avez un bon sens en termes de bricolage et que vous avez besoin d’aménager de manière différente votre pièce, il vous est tout à fait possible de faire installer des tasseaux aux murs et de poser de la laine de verre isolante entre ces derniers. Pour finir, vous pouvez les recouvrir de lambris ou tout simplement de place. Ainsi, les murs seront beaucoup plus esthétiques.

Isoler les sols : comment s’y prendre ?

Pour éviter les mauvaises surprises lors de l’installation des isolants sur les sols, il est impératif de bien respecter les différentes étapes. Avant la pose de revêtement, il est fortement recommandé de réaliser un traitement d’humidité. Également, vous devez prévoir une couche de pare-vapeur sur le sol. Aussi, faites en sorte que cette couche remonte légèrement sur le mur. Sur le film de pare-vapeur, rien ne vous empêche d’y poser des plaques isolantes, à savoir : la dalle en PVC ou le lino. Bannissez tout de suite le bois en raison de ses caractéristiques et ses spécificités. Autrement dit, notez bien que le sous-sol restera un endroit humide et le bois a tendance à se gonfler face à cela. À cause de l’humidité, le sol sera pratiquement impraticable.

Zoom sur l’isolation du sous-sol par le plafond.

Quant au plafond, la démarche restera la même sauf que celle-ci demandera une méthode beaucoup plus précise et différente. Pour l’isolation du plafond d’un sous-sol, l’installation d’un pare-vapeur à un endroit précis n’est certainement pas une réelle nécessité. En revanche, la mise en place des plaques de polystyrène extrudé est un réel atout. Ce revêtement garantira en effet le maintien de la température dans la pièce. Si vous voulez optimiser l’efficacité, vous pourrez également appliquer une couche de peinture anti-humidité avant de mettre la protection du plafond. Cette dernière protégera le plafond des remontées de champignons. Enfin, n’oubliez pas que la protection des tuyaux du sous-sol doit être prévue avec le plafond. Pour cela, vous pouvez les calorifuger. Pour isoler un sous-sol, vous devez prévoir un budget plus ou moins conséquent. Toutefois, le prix dépend en fonction de quelques critères, à savoir le choix des matériaux ainsi que l’état de la pièce à isoler. Dans tous les cas, faire appel à un professionnel restera sans aucun doute la meilleure solution.

Trouver un constructeur de maison haut de gamme
Comment trouver un chauffagiste compétent ?