Un garde-corps industriel est un dispositif essentiel pour assurer la sécurité des travailleurs et se conformer aux normes en vigueur. Cet article examine en détail les caractéristiques techniques, les réglementations et l'installation de ces systèmes de protection dans les environnements industriels.

Qu'est-ce qu'un garde-corps industriel ?

Les garde-corps industriels sont des équipements de sécurité essentiels dans les environnements professionnels présentant des risques de chute de hauteur. Ils font l'objet de normes strictes afin de garantir la protection des travailleurs. Découvrons en détail ce qu'est un garde-corps industriel selon les réglementations en vigueur.

Définition et composition d'un garde-corps industriel

Selon les normes françaises NF E85-015 et européennes EN ISO 14122-3, un garde-corps industriel est un dispositif de protection collective destiné à prévenir les chutes de personnes dans les lieux de travail en hauteur. Il est obligatoire dès que la hauteur de chute dépasse 0,50 mètre.

Un garde-corps industriel conforme doit être composé des éléments suivants :

  • Une lisse supérieure (main courante) située entre 1 mètre et 1,10 mètre au-dessus de la surface de circulation
  • Au moins une lisse intermédiaire (sous-lisse) laissant un espace maximal de 0,50 mètre avec la main courante et la plinthe
  • Une plinthe d'au moins 0,10 mètre de haut, installée à 10 mm maximum du sol pour retenir les objets

Rôle et risques prévenus par les garde-corps industriels

En tant que protection collective, le garde-corps industriel vise à empêcher les accidents liés aux travaux en hauteur, en particulier :

  • Les chutes de personnes dans le vide ou sur un niveau inférieur
  • Les chutes d'objets et d'outils pouvant blesser des personnes en contrebas
  • Les glissades ou trébuchements au travers ou par dessus le garde-corps

Grâce à leur conception normalisée avec une hauteur suffisante, des espacements limités entre les éléments et une résistance mécanique adéquate, les garde-corps industriels constituent une barrière efficace contre ces dangers dans les ateliers, plateformes, passerelles, escaliers et autres zones de circulation en hauteur.

Normes et réglementations en vigueur pour les garde-corps industriels

Les garde-corps industriels sont des équipements de sécurité essentiels dans les environnements professionnels présentant des risques de chute de hauteur. Afin de garantir la protection des travailleurs, ces dispositifs doivent répondre à des normes strictes régissant leur conception, leurs dimensions et leur résistance. Découvrons les principales réglementations en vigueur pour les garde-corps industriels en France et en Europe.

Normes françaises et européennes

Deux normes principales encadrent la conception et l'installation des garde-corps industriels en France et en Europe :

  • La norme française NF E85-015 "Éléments d'installations industrielles - Moyens d'accès permanents - Partie 3 : Escaliers, échelles à marche et garde-corps"
  • La norme européenne NF EN ISO 14122-3 "Sécurité des machines - Moyens d'accès permanents aux machines - Partie 3 : Escaliers, échelles à marches et garde-corps"

Ces normes définissent les exigences de sécurité et les méthodes d'essai pour les garde-corps installés sur les plateformes de travail, les passerelles, les escaliers et les échelles à marches.

Exigences dimensionnelles

Selon ces normes, un garde-corps industriel doit respecter les dimensions suivantes :

  • Hauteur comprise entre 1 mètre et 1,2 mètre au-dessus de l'aire de circulation
  • Espacement maximal de 0,5 mètre entre la lisse supérieure et la lisse intermédiaire, ainsi qu'entre la lisse intermédiaire et la plinthe
  • Plinthe d'une hauteur minimale de 0,1 mètre, installée à 10 mm maximum de la surface de déambulation
  • Distance maximale de 1,5 mètre entre les axes verticaux des garde-corps

Exigences de résistance

Les garde-corps industriels doivent également satisfaire à des critères de résistance mécanique :

  • Résistance à une force horizontale concentrée de 900 newtons appliquée à n'importe quel point de la lisse supérieure
  • Résistance à une force verticale concentrée de 450 newtons appliquée à n'importe quel point de la lisse supérieure
  • Déformation maximale sous charge de 30 mm et flèche résiduelle de 3 mm

Obligations légales pour les entreprises

En France, l'installation de garde-corps industriels est régie par deux codes principaux :

  • Le Code du Travail, qui impose aux employeurs de mettre en place des mesures de prévention des chutes de hauteur, notamment par l'installation de garde-corps conformes aux normes en vigueur
  • Le Code de la Construction et de l'Habitation, qui rend obligatoire la présence de garde-corps pour les bâtiments d'habitation neufs dès que la hauteur de chute dépasse 1 mètre

Les chefs d'entreprise ont la responsabilité de veiller à la sécurité de leurs employés en installant des garde-corps industriels conformes aux normes et adaptés aux risques spécifiques de leur environnement de travail. Le non-respect de ces obligations peut entraîner des sanctions pénales en cas d'accident.

Normes spécifiques selon les types de garde-corps

Outre les normes générales NF E85-015 et NF EN ISO 14122-3, il existe des normes spécifiques pour différents types de garde-corps industriels :

NormeType de garde-corps
NF P93-355Garde-corps périphériques pour travaux d'étanchéité en toiture
NF EN 13374Garde-corps périphériques temporaires et garde-corps autoportants
NF P93-340Équipement de chantier - Garde-corps métallique provisoire de chantier (GCMPC)

Ces normes complémentaires précisent les exigences de conception, de performance et de mise en œuvre pour des applications spécifiques des garde-corps industriels, afin de garantir une protection optimale des travailleurs dans chaque situation.

Installation et entretien des garde-corps industriels

L'installation et l'entretien des garde-corps industriels sont des étapes cruciales pour assurer la sécurité des travailleurs et la conformité aux normes en vigueur. Une attention particulière doit être portée à chaque détail, de la conception à la maintenance régulière, afin de garantir l'efficacité et la durabilité de ces équipements de protection collective.

Étapes d'installation des garde-corps industriels

Pour installer un garde-corps industriel conforme aux normes, il est nécessaire de suivre scrupuleusement les étapes suivantes :

  1. Évaluer les risques et déterminer les zones nécessitant l'installation d'un garde-corps selon les critères de hauteur et de danger potentiel.
  2. Choisir un garde-corps adapté à l'environnement industriel et conforme aux normes NF E85-015 et NF EN ISO 14122-3, en tenant compte des dimensions, des matériaux et de la résistance requise.
  3. Préparer le support en s'assurant de sa solidité et de sa capacité à accueillir les fixations du garde-corps.
  4. Installer les poteaux verticaux en respectant les espacements prescrits par les normes (1,50 m maximum entre chaque poteau) et en les fixant solidement au support.
  5. Mettre en place la main courante, la sous-lisse et la plinthe en veillant à respecter les hauteurs réglementaires (entre 1 m et 1,10 m pour la main courante, espacement maximal de 0,50 m entre les éléments).
  6. Vérifier la solidité de l'ensemble et procéder aux ajustements nécessaires pour garantir la conformité aux exigences de résistance (déformation maximale de 30 mm sous charge et flèche résiduelle de 3 mm).

Précautions à prendre lors de l'installation

Pendant l'installation des garde-corps industriels, il est primordial de prendre les précautions suivantes pour assurer la sécurité des travailleurs :

  • Porter les équipements de protection individuelle (EPI) adaptés, tels que le harnais de sécurité, les chaussures de sécurité et le casque.
  • Travailler en binôme ou en équipe pour faciliter les manipulations et intervenir rapidement en cas d'incident.
  • Sécuriser la zone d'intervention pour éviter tout accès non autorisé et prévenir les chutes d'objets.
  • Utiliser des outils et des fixations appropriés, conformes aux recommandations du fabricant et aux normes en vigueur.

Entretien et maintenance des garde-corps industriels

Une fois installés, les garde-corps industriels doivent faire l'objet d'un entretien régulier pour préserver leur efficacité et leur durabilité. Les actions suivantes sont à mettre en œuvre :

  • Inspecter visuellement les garde-corps à intervalles réguliers (au moins une fois par an) pour détecter d'éventuels signes de corrosion, de déformation ou d'usure.
  • Vérifier la solidité des fixations et procéder au resserrage si nécessaire.
  • Nettoyer les surfaces pour éliminer toute accumulation de saleté, de graisse ou de débris pouvant compromettre l'intégrité du garde-corps.
  • En cas de dommage constaté, remplacer immédiatement les éléments défectueux par des pièces d'origine, conformes aux spécifications du fabricant.
  • Tenir un registre des opérations de maintenance et des éventuelles réparations effectuées.

Documents et garanties

Pour attester de la conformité des garde-corps industriels installés, il est essentiel de disposer des documents suivants :

  • Le rapport de conformité établi par un organisme agréé, certifiant le respect des normes NF E85-015 et NF EN ISO 14122-3.
  • Le guide d'installation fourni par le fabricant, détaillant les étapes de montage et les précautions à prendre.
  • La garantie du fabricant, couvrant les éventuels défauts de fabrication et assurant le remplacement des pièces défectueuses pendant une période déterminée (généralement 10 ans).

En respectant scrupuleusement les étapes d'installation, les précautions de sécurité et les consignes d'entretien, tout en s'appuyant sur des fournisseurs certifiés et des produits conformes aux normes, les entreprises peuvent garantir la fiabilité et la pérennité de leurs garde-corps industriels, contribuant ainsi à la sécurité de leurs collaborateurs.

Exemples de mise en pratique : coûts et fournisseurs

garde corps industriel norme

La mise en pratique des normes de sécurité pour les garde-corps industriels est une étape cruciale pour assurer la protection des travailleurs en hauteur. Outre le respect des réglementations, il est important de choisir des fournisseurs spécialisés capables de fournir des solutions conformes et adaptées à chaque situation.

Des coûts variables selon les configurations

Le coût d'installation d'un garde-corps industriel dépend de plusieurs facteurs tels que les dimensions, les matériaux utilisés et les options choisies. Pour un garde-corps standard en acier galvanisé d'une longueur de 3 mètres, il faut compter environ 294 €HT. Ce prix peut monter à 309 €HT pour une version en inox. Pour un chantier nécessitant 30 mètres linéaires de garde-corps en acier, le budget avoisinera les 1442,44 €HT, voire 1535,83 €HT pour de l'inox.

Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et peuvent varier selon les fournisseurs et les options retenues (plinthe, main courante, etc.). Il est recommandé de demander plusieurs devis détaillés avant de se lancer dans un projet d'installation.

Faire appel à des fournisseurs certifiés

Pour garantir la conformité de vos garde-corps aux normes en vigueur, il est essentiel de vous adresser à des fabricants et installateurs certifiés. Des entreprises comme Provost ou Omnifab proposent une large gamme de solutions adaptées aux environnements industriels :

  • Garde-corps autoportants ou à plat
  • Différents matériaux : acier galvanisé, inox, aluminium
  • Options de personnalisation : couleur RAL, dimensions sur-mesure
  • Accessoires : plinthes, portillons, fixations murales, etc.

Ces fournisseurs spécialisés vous accompagnent de la conception à l'installation pour vous proposer des garde-corps conformes aux exigences réglementaires. Ils fournissent généralement les rapports de conformité, les notices de montage et offrent des garanties pouvant aller jusqu'à 10 ans.

Délais de livraison

Les délais de livraison varient selon les fournisseurs et la complexité des projets. Il faut en moyenne compter :

  • 2 à 3 semaines pour des garde-corps standards
  • 4 à 6 semaines pour des configurations sur-mesure
  • 6 à 8 semaines pour des matériaux spécifiques (inox, aluminium laqué...)

Pensez à anticiper vos besoins pour éviter tout retard sur vos chantiers. N'hésitez pas à consulter plusieurs fournisseurs et à comparer leurs offres en termes de tarifs, de qualité des produits et de réactivité. Le choix d'un partenaire fiable est la clé pour allier sécurité optimale et conformité sur vos projets.